Administration

Comment faire le calcul de retraite pour un frontalier suisse ?

Par Lisieres, le septembre 2, 2021

Si vous êtes frontalier résidant en France, mais exerçant avec un permis de travail Suisse, vous vous posez sans doute des questions concernant votre retraite. Les règles de celle-ci dépendent de chaque pays, et dans votre cas, c’est la Suisse. Si vous souhaitez avoir des informations sur votre retraite et sur comment la calculer, vous êtes au bon endroit, cet article vous sera bien utile.

Quel est le principe de calcul de retraite en Suisse ?

Le système de retraite en Suisse se base sur trois piliers, il y a le 1er piller pour l’AVS (Assurance-vieillesse et survivants), le 2ᵉ, de la prévoyance professionnelle qui est obligatoire pour les travailleurs et salariés, et enfin la 3ᵉ concerne la prévoyance privée et qui est facultative.

 Si vous êtes frontalier, vous êtes obligé de cotiser au 1er pilier et si vous êtes salarié avec un montant qui va au-dessus de 21 510 CHF/an, vous cotisez au 2ᵉ pilier. Par ailleurs, l’AVS se fait par un système solidaire de répartition, c’est-à-dire que les allocations des retraités d’aujourd’hui sont financées par les cotisations actuelles qui sont prélevées sur le salaire. Concernant la prévoyance privée et professionnelle, elles se font par un système de capitalisation, ce qui revient à dire que les contributions que vous faites auront un retour comme des rentes ou sous forme de capital lors de votre retraite.

Par ailleurs, pour calculer la pension de retraite en Suisse, chaque pilier a sa propre méthode. Pour le calcul de la pension AVS, elle se fonde sur :

  • Votre revenu ;
  • Les années de cotisation ;
  • les bonifications éventuelles pour l’éducation des enfants.

Alors que le calcul de la prévoyance professionnelle se fonde sur :

  • l’avoir de vieillesse ;
  • le taux de conversion.

Comment calculer la pension AVS, la prévoyance professionnelle et privée ?

Il faut prendre en compte plusieurs paramètres pour pouvoir calculer sa rente AVS, il faudrait ensuite suivre certaines étapes. La première concerne le calcul de la revalorisation, en effet, le total des revenus est multiplié par un facteur de revalorisation et ce dernier prend en compte l’inflation. Ensuite, vous passez au calcul du revenu annuel moyen, il consiste à diviser le revenu par le nombre d’années de cotisation. Après, calculez le bonus éducatif ou d’assistance, celui-ci correspond aux années d’autorité parentale sur les enfants jusqu’à l’âge de 16 ans. Ce nombre d’années d’éducation doit être multiplié par le montant maximal de la rente de couple. Après, il faut ajouter le revenu annuel moyen au bonus éducatif moyen pour avoir le revenu moyen déterminant. Enfin, il vous reste à calculer la rente mensuelle, cette dernière dépend de l’échelle de l’AVS qui change chaque année, il faudrait donc s’y référer au moment venu et lorsque vous voulez avoir votre rente AVS, il faut la demander 6 mois à l’avance auprès de la caisse suisse de compensation, car autrement, elle ne vous sera pas versée automatiquement.

Quant au calcul de la prévoyance professionnelle du 2ᵉ pilier, il est important de connaître le taux de conversion en cours (6,8 % minimum en 2021). Alors que pour la rente de la prévoyance privée du 3ᵉ pilier, son calcul est presque le même que celui du 2ᵉ pilier. Votre rente va dépendre des règles de l’assurance que vous avez et des cotisations que vous avez payées tout au long de votre vie.

Quelle est la prévoyance d’un frontalier qui n’a travaillé qu’en Suisse ou en Suisse et en France ?

Lorsqu’une personne travaille en France et dans un autre état dans l’Union européenne, celle-ci prévoit des règlements de coordination concernant sa retraite. Ces règles donnent la possibilité à la personne de calculer le nombre d’années où elle a exercé dans un autre état que la France et avoir une retraite complète comme si elle avait toujours travaillé dans son pays de résidence. Dans ce cas-là, la retraite se calcule, premièrement par la retraite nationale, celle qui correspond au nombre d’années cotisées en France.

Ensuite, il faut calculer la retraite communautaire, elle correspond à l’ensemble des périodes qui ont été cotisées en France et en Suisse tout en proratisant la somme selon les périodes cotisées en France. Après, les deux montants entre pension nationale et communautaire seront comparés et la plus élevée sera versée, si elles sont équivalentes, alors c’est la pension communautaire qui sera versée. Pour la retraite frontalière, si le 3ᵉ pilier existe, il sera ajouté également.

Lisieres

L'Ecologie, la Nature et les actualités sont la raison d'être de la naissance de notre blog. Que signifie Lisière ? Le bord d'une zone comme un tissu, une forêt, un lac... Et nous, nous adorons les sujets "très près du bord"... Plutôt qu'employer encore un anglicisme comme "Border Line", nous avons préféré francisé notre démarche en l'appelant "Lisieres" Maintenant vous connaissez la tonalité de nos actualités 😉

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.